Aphte : comment y remédier?

Aphte : petit ulcère qui se forme sur la muqueuse à l’intérieur de la bouche. Les méthodes naturelles visent à rééquilibrer le terrain et prévenir les crises.

aphte

Qui n’a pas connu cette brûlure pouvant durer une semaine? Cet inconfort dans la bouche qui empêche de manger certains aliments acides ou piquants tels que le citron, le piment et les noix? Près d’un tiers de la population en a déjà souffert. Plus souvent des femmes que des hommes. Quelle est la signification de l’apparition d’un aphte en naturopathie? Comment redresser ce déséquilibre de terrain à l’aide des techniques naturelles de santé? L’aphte est dans la plupart des cas une alarme pour freiner l’agitation quotidienne et prendre du temps pour soi.

Qu’est-ce que c’est ?

L’aphte est un petit ulcère qui se forme au niveau de la muqueuse buccale. Dans la plupart des cas, il est bénin et ne laissera aucune trace. Sur le moment, c’est très douloureux, peut durer jusqu’à 3 semaines et réapparaître par poussées. Les poussées nous apprennent que le terrain est déséquilibré et que le retour à l’équilibre est nécessaire pour régler le problème et prévenir les crises.

L’aphte, une histoire de terrain !

Le terrain est la sensibilité d’une personne à son environnement intérieur et extérieur. C’est donc notre façon de réagir au stress par des manifestations physique, psychologique ou émotionnelle. Tous les bobos qui reviennent régulièrement sont notamment des démonstrations d’un déséquilibre de terrain. Dans le cas de l’aphte, il est nécessaire de revoir l’équilibre acido-basique et la performance immunitaire. Il apparaît généralement lors de stress et de fatigue plus prononcés.

L’aphte, l’alarme du stress et de la fatigue :

Le stress et la fatigue sont souvent les premiers déclencheurs d’une crise. Ils sont eux-mêmes souvent en cause lorsque le système immunitaire faiblit, le cercle vicieux du stress venant diminuer la performance de l’immunité laissant alors la place à de petites infections. Un de premiers réflexes, c’est dormir! Le sommeil, la gestion du stress par toute technique comme la relaxation, le massage ou le yoga sont essentiels lors d’une crise.

L’hygiène au quotidien :

L’hygiène buccale est importante au quotidien mais également lors de crise. Un brossage de dents doux et appliqué à l’aide d’une brosse à dent extra-souple après chaque repas, un bain de bouche naturel aux huiles essentielles (dont la myrrhe) une fois par jour. Le microbiote buccal, ensemble des bactéries présentes dans la bouche, doit être équilibré pour prévenir les crises. On peut donc réensemencer la flore intestinale régulièrement à l’aide de probiotiques. L’équilibre acido-basique peut être harmonisé par une alimentation alcalinisante et l’apport de minéraux tels que le calcium, le magnésium et le potassium. N’oublions pas le sommeil et la gestion du stress qui sont essentiels car l’aphte est le symptôme d’un sur-régime!

En cas de crise :

Le bicarbonate de soude! Alcalin par excellence, on le dilue pour en faire un bain de bain ou l’appliquer à l’aide d’un coton-tige. Les probiotiques : en application locale (sur la langue) ou bain de bouche afin de rétablir l’équilibre bactérien. Les huiles essentielles sont également très utiles pour booster l’immunité : myrrhe, arbre à thé ou encore laurier noble. Le thé vert, plante astringente, peut être appliqué directement sur l’ulcère. Dans l’alimentation, on évite les aliments acidifiants, dont le sucre, le café, les farines raffinées et les produits laitiers qui acidifient et favorisent l’apparition de l’aphte.


Plus d’informations :

http://www.grands-meres.net/soigner-un-aphte/

https://www.consoglobe.com/aphtes-quels-aliments-eviter-cg

https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/le-potentiel-sante-des-aliments/aliments-acidifiants-et-basifiants/acidifiants-ou-alcalinisants-lindice-pral-de-80-aliments

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *