Le microbiote intestinal ou bien vivre avec nos bactéries

Le microbiote, anciennement appelé flore intestinale, est composé de nombreuses bactéries. En fait, il y en a plus dans notre corps que de cellules humaines. Voilà qui donne à réfléchir… Ces bactéries sont indispensables et garantes de notre bon fonctionnement. La guerre aux microbes n’a donc plus toute sa place… 

microbioteLe saviez-vous ? Nous avons plus de bactéries dans notre organisme que de cellules ! Les 100 000 milliards de bactéries présentes dans nos intestins forment le microbiote. Elles sont nos amies et des alliés du système immunitaire. Une mauvaise alimentation ainsi qu’une hygiène de vie délétère sont autant de facteurs perturbateur de cet équilibre précieux et complexe, propre à chacun(e) : gaz, ballonnements, digestion difficile. Après tout, ne dit-on pas que les intestins sont notre cerveau émotionnel ?


Plus de bactéries dans le microbiote que de cellules dans l’organisme : 

Les bactéries intestinales et nos cellules sont en constante communication. Les unes influent sur les autres. Ne dit-on pas que notre intestin est notre deuxième cerveau, le cerveau émotionnel ? Depuis 2010, les chercheurs découvrent peu à peu le monde caché du microbiote qui regorge de mystères. Le côlon, principalement, abrite les bactéries qui vivent en compétition les unes avec les autres.

Le rôle complexe du microbiote :

Ces bactéries sont nos amies, elles nous rendent bien des services. On estime que grace à elles, nos système immunitaire grandit, apprend et devient « mâture », éduqué. En effet, une communication étroite s’instaure entre bactéries et cellules immunitaires, permettant ainsi une meilleure reconnaissance des agents pathogènes. Le microbiote joue un rôle dans la digestion également : Il finit de dégrader certains aliments qui ne sont pas correctement digérés (soit car indigeste, soit par défaut de mastication). Ainsi chaque personne a son microbiote propre, signature sans doute plus précise que les empreintes digitales (il évolue cependant au cours de la vie).

L’alimentation et l’hygiène de vie, des facteurs importants de l’équilibre du microbiote :

Stress, alimentation grasse et dénaturée, antibiothérapie et même conditions de naissance sont autant de facteurs favorisant l’apparition d’une flore déséquilibrée, ayant pour conséquence certains dérèglements : gaz, ballonnements, douleurs, difficultés digestives ou encore candidose. Une bonne alimentation et une bonne gestion du stress contribuent à un microbiote sain.

Un lien entre déséquilibre du microbiote et surpoids : 

Les études ont montré que l’équilibre entre « bonnes » et « mauvaises » bactéries est différent chez les personnes minces et celles en situation d’obésité (manger trop gras favoriserait le développement de bactéries qui poussent à manger encore plus gras).

Les probiotiques, alliés du microbiote :

Il est donc particulièrement important de d’être attentif à nos intestins, notre digestion, à ce que nous mangeons et nous ingérons. Maintenir un bon équilibre, c’est aussi faciliter le fonctionnement du corps entier. Pour aider, il parfois conseillé le recours aux probiotiques, associations de souches bactériennes qui remettent de l’ordre dans notre microbiote.

Je prends RDV maintenant

Plus d’informations sur le microbiote intestinal :

Une animation pour mieux comprendre l’écosystème intestinal : http://www.pileje-micronutrition.fr/besoins-nutritionnels/micronutrition-images/systeme-digestif

Pour regarder les vidéos sur ce sujet : http://www.rts.ch/video/emissions/36-9/4600581-microbiote-ces-bacteries-qui-nous-gouvernent.html

CNRS : https://lejournal.cnrs.fr/articles/microbiote-des-bacteries-qui-nous-veulent-du-bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *