Le sommeil, première partie

Comment vous sentez-vous après une bonne nuit de sommeil? En forme et optimiste? Oui, mais pas seulement… Dans l’organisme, de nombreux mécanismes sont en action durant la nuit. Le sommeil joue un rôle très important pour notre santé.

sommeilQue se passe-t-il la nuit lorsque l’on dort? Comment est organisé le sommeil?

La première étape, la phase d’endormissement, dure moins de 10 minutes. Le dormeur passe de l’état de veille à celui de sommeil léger. Le cerveau émet des ondes alpha, celles qui sont activées lors d’une sieste courte ou d’une relaxation. Les muscles se détendent, la température corporelle baisse. Une fois en phase de sommeil, 4 à 5 cycles de 90 mn selon les personnes vont se suivre. Chaque cycle commence par une phase de sommeil lent léger, s’approfondit avec le sommeil lent profond et se finit avec le sommeil paradoxal. En début de nuit, le sommeil profond est très présent et disparaît au fur et à mesure pour laisser une place plus importante au sommeil paradoxal, le plus propice aux rêves dont on se souvient. Chaque cycle se termine par un micro-réveil dont le dormeur ne garde aucun souvenir lorsque le repos est bon. Ainsi, la première partie de la nuit est à ne pas négliger, principalement les heures avant minuit.

A quoi sert un bon sommeil? Pourquoi faut-il dormir?

Le sommeil joue un rôle important sur le déroulement de la journée qui suit. Il a une fonction de réparation: chez l’enfant, l’hormone de croissance favorise un bon développement et chez l’adulte, elle aide à la cicatrisation, à la réparation ostéo-musculaire. C’est l’entretien quotidien. De même, le système immunitaire agit fortement la nuit. Il a également une fonction cérébrale: si le corps est au repos, le cerveau lui fait le tri! Apprentissage, mémorisation, récupération des neurones pour mieux apprendre le lendemain (comme après un effort sportif, les cellules nerveuses sont fatiguées). Une bonne nuit de sommeil favorise une bonne digestion (mais inversement, une mauvaise digestion peut perturber le sommeil) et la désacidification. Donc, l’enfant a besoin de beaucoup de sommeil pour sa croissance et son apprentissage. L’adulte, quant à lui, doit privilégier la qualité sur la quantité (ce qui lui permet de s’adapter au mieux à toutes les situations qui surviennent). La personne âgée voit la quantité et la profondeur de son sommeil diminuer.

Bref, une bonne nuit de sommeil pour avoir un beau teint, une bonne mémoire, l’haleine fraîche, le corps détendu, le stress évacué et la vitalité pour commencer une nouvelle journée…


Plus d’informations :

http://www.institut-sommeil-vigilance.org/

Le rapport sur le sommeil: santé.gouv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *