Soleil : bienfaits et dangers

Le soleil est indispensable à la vie. Il permet de faire pousser les plantes grâce à la photosynthèse. Pour l’être humain, il est également important car il a une grande influence sur le fonctionnement général de l’organisme.

soleilLe soleil et son rayonnement a de nombreux effets sur notre santé. Pourtant, il est constaté dans notre société actuelle, qui court après le temps, que le contact avec les éléments naturels devient de plus en plus épisodique. En bref, nous faisons le plein de nature une à deux fois par an lors de vacances. Pour le soleil, nous nous exposons l’été, de manière intense, sans avoir préparé notre peau au préalable. Le soleil est indispensable à la vie et notre équilibre biologique, pourtant son rayonnement peut être néfaste pour la peau lorsqu’il est trop intense et non préparé.

Les bienfaits du soleil :

  • Lien entre soleil et vitamine D :

On le sait, on en parle, le soleil nous aide à recharger les batteries en vitamine D. Cette vitamine nous permet de fixer le calcium au niveau osseux et de renforcer notre système immunitaire. Elle est apportée par l’alimentation riche en poissons gras (sardine, maquereau, hareng, morue, anchois) et par les UV du soleil entrant en contact direct avec la peau. Les carences sont plus fréquences de l’automne au printemps, la saison la plus sombre et pendant laquelle nous nous exposons moins.

  • La régulation de l’horloge biologique interne :

Notre horloge biologique fonctionne sur un rythme circadien qui alterne le jour et la nuit pendant une période de 24 heures environ. Cette alternance est essentielle pour l’organisme : jour / nuit, travail / repos. Le jour, c’est à dire lorsque la lumière est perçue par la rétine de l’oeil, la sécrétion de mélatonine est bloquée. Lorsque l’intensité lumineuse décroît, la nuit, la mélatonine entre en action et permet la détente propice au sommeil de qualité. Lorsque nous sommes insuffisamment en contact avec la lumière naturelle dans la journée ou que la lumière bleue des écrans est perçue par notre rétine dans la soirée, l’horloge biologique peut être détraquée, le sommeil de mauvaise qualité et l’état de veille altéré.

  • L’équilibre émotionnel :

De même que l’horloge interne subit les variations de lumière, l’équilibre émotionnel est en lien avec le soleil. L’automne, lorsque les jours diminuent, que les températures chutent et que le contact avec la nature se fait moins présent, la dépression dite saisonnière peut apparaître. Les symptômes sont similaires à une dépression classique et sont améliorés par la luminothérapie et les sorties en extérieur.

Les dangers du soleil :

  • La carence en vitamine D :

Une carence en vitamine D est souvent constatée lorsque le mode de vie contraint à rester en intérieur avec des lumières artificielles une grande partie de la journée. Elle est plus souvent marquée en hiver lorsque la durée d’ensoleillement est la plus courte. La vitamine D permet la fixation du calcium au niveau des os et est donc indispensable à la croissance (pour les enfants) et à l’équilibre osseux (pour les plus âgés ou les personnes à risque d’ostéoporose). Nous connaissons moins sont implication au niveau immunitaire. La vitamine D accroît le nombre de macrophages et soutient la lutte contre les infections et les inflammations.

  • Le risque cutané :

Les UVA et les UVB peuvent s’avérer très dangereux pour la peau. Lors d’une exposition non préparée, trop intense, au moment le plus à risque (après-midi) ou encore pour les peaux les plus vulnérables, les UV peuvent entrainer des lésions irréversibles. Brûlure, coup de soleil, allergie, vieillissement cutané prématuré ou encore cancer sont les risques. L’oeil, tout comme la peau, a un capital soleil limité qu’il est bon de préserver. Les cabines de bronzages comportent les mêmes risques.

Alors, le soleil, comment en profiter ?

Toute l’année, l’organisme a besoin de la lumière naturelle. Quotidiennement, cela signifie bénéficier dans la journée de l’éclairage naturel et le plus souvent possible dans la semaine, être à l’extérieur, s’exposer doucement aux rayonnements solaires. En été, l’exposition solaire matinale est la plus douce et la moins agressive pour la peau. Nous faisons donc en cette période plus facilement le plein de vitamine D. Avant la toute première exposition et avant les vacances au soleil, pensons à la nutrition cutanée en interne (vitamines, minéraux, lipides) et en externe (huiles végétales). La protection solaire est essentielle (vêtements, chapeau, crèmes solaires de qualité et lunettes de soleil).

En clair, le soleil est indispensable. La naturopathie reconnaît les bienfaits du contact régulier avec les éléments naturels tout au long de l’année et surtout en hiver. Mieux vaut un contact régulier, quotidien ou en tout cas hebdomadaire, avec le soleil qu’une exposition intense en été alors que la peau n’a ni été préparée ni exposée doucement le reste de l’année.


Plus d’informations :

http://www.phytolis.ch/fr/actualites-sante/role-cle-vitamine-d-dans-limmunite

http://www.iedm.asso.fr/IMG/pdf/echos-40-07-2016.pdf

http://www.iedm.asso.fr/IMG/pdf/echos-36-07-2016.pdf

http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1207.pdf

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/depression/8219-luminotherapie-depression-saisonniere.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *